Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

50 minutes immobile sur un zafu… Il y a 8 semaines, je ne pensais même pas être capable de rester plus de 5 minutes tranquillement sur un coussin de méditation. Mais comment ai-je fait pour en arriver là ?!! 

Avant d’entamer ce programme de #MBSR (Mindfulness Based on Stress Reduction) ou méditation de pleine conscience en français, je me posais beaucoup de questions sur la méditation : A quoi ça sert ? Est-ce que ça va me plaire ? Est-ce que je vais réussir à rester en place sans que ça m’énerve ? Et, comment on fait pour ne penser à rien ??
Cela me semblait impossible. 

Et en fait, ça l’est ! Il est impossible de ne penser à rien. 
 
 
med.jpg
 
 
 
 
 
 
 
En lévitation sur mon zafu :-) !!
 

 

 
 
 
 

 

 

Alors, on pense à quoi ? 
On pense à sa respiration. Mieux que penser ou contrôler, on ressent sa respiration dans son nez, dans sa gorge, dans sa poitrine, etc. Dans la partie de son corps où on a décidé de porter son attention. L'air froid qui passe dans les narines, l'air tiède qui en ressort. Instant après instant. Instant après instant.  Instant après instant.  Instant après instant. OK. Vous avez compris. ;-) 

Immanquablement, votre esprit va s'en mêler. "J'espère que je n'ai pas jeté le ticket de PMU de Julien ?" / "Qu'est-ce qu'il y a dans le frigo, j'ai la dalle" / "Je m'ennuierai moins à faire des ninjas en crochet" / "mon pied droit s'engourdit.....M**d*.....On va peut être devoir l'amputer........" ... Autant de pensées sans queue ni tête, et qui lorsqu'elles surgissent nous paraissent les plus importantes au monde, surtout si on risque de perdre un membre. 
 
Le but du jeu dans la méditation, c'est de décider de ne pas poursuivre ces pensées lorsqu'on en prend conscience, et de revenir à sa respiration, ce qui permet de s'ancrer dans le présent et dans son corps : dans la réalité du moment, et non dans des "si", des "mais", des "je dois", "il faut" qui tournent en boucle et qui ont vite fait de nous faire perdre la tête, voire de nous angoisser sans même nous en apercevoir ! 

C'est cela la force de la méditation. Il ne s'agit ni de relaxation, ni de transcendance. Simplement d'une gymnastique de notre attention entre pensées et réalité. Ce va et vient de l'attention, ça peut être 10 fois, 20 fois, 100 fois pendant une session. Peu importe. A chaque fois, on revient à la respiration, avec amusement et curiosité, plutôt que frustration ou agacement. Et la gymnastique de l'esprit, c'est comme celle du corps. Mieux vaut pratiquer 30 minutes par jour que 3 heures d'affilé une fois par semaine. Notre grand champion national s'appelle Matthieu Ricard, ce n'est pas lui qui dira le contraire avec ses dizaines de milliers d'heures de pratique !
 
Ce que j'ai retenu de ce programme de 8 semaines de #MBSR, ce sont les concepts d' #impermanence. Comme dirait Héraclite d'Ephèse : "Rien n'est permanent, sauf le changement." Ce qui est consolant lorsque les choses sont difficiles. Et d'#universalité, c'est à dire que quoique nous vivions, des personnes sont déjà passés, et d'autres passeront par là... Ce qui est aussi réconfortant.
 
Voici une vidéo de 15 minutes, exercice à la pleine conscience par Christophe André. Très bien faite ! Si vous souhaitez vous lancer.

 


 

"Je fais ce détour par la pleine conscience pour me donner de l'espace, pour permettre à mon esprit de respirer, à mon intelligence de décider, à mon coeur de choisir."


 
#MBSR : Association Clé de soi à  Ploemeur (56)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :